• 41, Karine-Manon VAILLANT

Où en est le test immunologique ?

LE DEPISTAGE ORGANISE DU CANCER COLORECTAL

Une nouvelle étape est franchie dans le dépistage du cancer colorectal avec la mise à disposition prochaine du test immunologique de détection de sang occulte dans les selles.

Le passage du test au gaïac au test immunologique tant attendu se fera prochainement. Leur disponibilité est prévue en mars 2015.

Cette avancée en terme de dépistage répond aux objectifs du Plan cancer 2014 - 2019, qui réaffirme la nécessité d’améliorer la participation en lien avec vous. En effet le taux de participation reste encore insuffisant, autour de 31 % au niveau national et 43,20 % en Loir-et-Cher en 2012-2013.

LES PERFORMANCES DU TEST IMMUNOLOGIQUE :

Un test plus sensible : permet de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d’adénomes avancés que le test au gaïc.

Ce test va génèrer un nombre de coloscopies environ deux fois plus important mais celles-ci seront de fait réalisées à meilleur escient, par ciblage des personnes ayant un test positif et plus à risque d’avoir un cancer colorectal.

Un test plus simple: la réalisation du test immunologique est plus simple que celle du test au gaïac : un seul prélèvement de selles est nécessaire et, grâce à l’utilisation d’un tube à essai muni d’une petite aiguille, il n’est plus besoin de manipuler les selles qui sont juste «piquées» par l’aiguille.

La lecture automatisée du test immunologique:  la lecture automatisée garantit à la fois une meilleure fiabilité et une reproductibilité des procédures de révélation des tests de recherche de sang dans les selles, ce qui permet de renforcer l’assurance qualité de la lecture.

Le test immunologique étant spécifique de la partie globine de l’hémoglobine humaine, le test ne sera pas rendu positif en présence d’hémoglobine animale issue de l’alimentation.

► Un résultat positif doit toujours être confirmé par une coloscopie.

 Retrouver les news sur le site de l'Inca