• 41, Karine-Manon VAILLANT

DÉPISTAGE DU CANCER COLORECTAL :

Le nouveau test est désormais disponible chez les médecins généralistes

Les +du test immunologique :

  • Simple d’utilisation : un seul prélèvement de selles est nécessaire et, grâce à l’utilisation d’un tube à essai muni d’une petite tige, plus besoin de manipuler les selles qui sont juste « piquées » par l’aiguille.
  • Plus performantque le précédent : Il réduit le risque de « passer à côté » d’une lésion ou d’un cancer débutant.                                   
  • 100% gratuit : le test remis par le médecin traitant et son analyse sont pris en charge à 100% sans aucune avance de frais de votre part. La consultation, quant à elle est prise en charge dans les conditions habituelles par l’Assurance maladie.

                    

   

Le cancer colorectal se développe lentement à partir de petites lésions appelées polypes, qui apparaissent sur la paroi de l’intestin. Ces polypes vont grossir et évolueront pour une partie d’entre eux vers un cancer. Ce processus s’échelonnant sur une dizaine d’année, le dépistage permet de diagnostiquer des lésions à un stade peu avancé.