Covid-19

Bonjour,
Le CRCDC-CVL a repris son activité normale depuis le lundi 11 mai 2020. 
Dans cette phase de déconfinement :
- les tests de dépistage des cancers peuvent être réalisés, sauf symptômes COVID-19 et personnes en isolement ou en quatorzaine du fait d’un cas contact, dans le strict respect des gestes barrières et des consignes de sécurité ;
- il est recommandé de consulter son médecin traitant ou professionnel de santé assurant habituellement son suivi devant tout signe alarmant ou inquiétant ;
- il est nécessaire d’effectuer les examens recommandés par son professionnel de santé après un dépistage anormal ou positif afin de ne pas retarder la prise en charge, ;
- un nouveau kit de dépistage CCR peut être fourni par le médecin ou adressé sur demande en cas de test périmé ;
- les personnes qui ont déjà fait un test qui n’a pas pu être analysé par le laboratoire recevront un nouveau kit à domicile ;
- les secondes lectures des mammographies sont traitées progressivement (nous vous remercions de votre compréhension pour les probables retards);
- les courriers d'invitation reprennent progressivement.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter le site de l'Institut National du Cancer https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister  

L'équipe du CRCDC-CVL est également à votre disposition pour toute question concernant les programmes de dépistage des cancers.

Prenez soin de vous.

  • 37, Julie BOYARD

Octobre Rose 2014 en Indre-et-Loire

Mois de mobilisation nationale contre le cancer du sein

Le Centre de Coordination des Dépistages des Cancers (CCDC) en partenariat avec l’Institut National du Cancer (INCa), propose un dispositif départemental d’information sur la lutte contre le cancer du sein au plus proche de la population. Cette nouvelle édition met l’accent sur la nécessité d’éclairer la décision des femmes et de répondre à leurs questionnements notamment sur les avantages et limites du dépistage du cancer du sein.

Le programme de dépistage organisé s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans sans facteur de risque particulier. Tous les 2 ans, le CCDC invite les femmes d’Indre-et-Loire à réaliser une mammographie et un examen clinique des seins par un radiologue agréé. Ce dispositif est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie sans avance de frais. Les mammographies jugées normales en première lecture bénéficient d’une seconde lecture gratuite par un radiologue au sein du CCDC. Le programme est évalué par l’Institut de veille sanitaire et soumis à une réglementation de contrôle qualité interne et externe.

En 2012-2013, l’Indre-et-Loire s’est classé au premier rang des départements français avec un taux de participation à 65,4% (52,1% pour la France entière). L’objectif européen est de 70%, il reste encore de nombreuses femmes à sensibiliser.

Le CCDC tiendra différents stands d’information et d’échanges :
02/10 : Azay-le-Rideau, réunion d’information (bénéficiaires MSA)
10/10 : Clinique de l’Alliance - Saint Cyr-sur-Loire
14/10 : Pôle santé Léonard de Vinci - Chambray-lès-Tours
15/10 : Centre hospitalier de Château-Renault
16/10 : Centre hospitalier d’Amboise
21/10 : CHRU de Tours, Hôpital Bretonneau
22 et 23/10 : Salon du bien vieillir - Espace Malraux- Joué-lès-Tours
28/10 : CHRU de Tours, Hôpital Trousseau
30/10 : Restaurant Inter-Administratif du Champ Girault - Tours

Une opération nationale fait étape à Tours le samedi 4 Octobre :
Le Ruban de l’Espoir
Le CCDC coordonne l’organisation de cette journée avec la ville de Tours. Cette manifestation itinérante à travers la France permet de créer une synergie entre associations d’aide aux malades, professionnels de la santé, institutions et collectivités locales autour de la lutte contre le cancer du sein afin de contribuer à la prise de conscience. Cette action se déroulera tout au long de la journée sur la place Jean Jaurès et alentours.

En France,
Le cancer du sein est le premier cancer féminin avec plus de 48 000 nouveaux cas de
cancer invasifs par an. Une femme sur huit sera confrontée au cancer du sein au cours
de sa vie et 1 femme sur 3 ne se fait pas dépister.

En Indre-et-Loire,
Plus de 87 000 femmes de 50 à 74 ans sont concernées par le programme de dépistage
organisé.
Depuis sa mise en place en 2003,
- 275 420 mammographies ont été réalisées
- 2 402 cancers diagnostiqués dont 133 grâce à la seconde lecture

Ce site internet ne contient pas de publicités. Des cookies sont cependant déposés sur votre ordinateur pour mesurer l'audience de notre site internet.