Covid-19

Bonjour,
Le CRCDC-CVL a repris son activité normale depuis le lundi 11 mai 2020. 
Dans cette phase de déconfinement :
- les tests de dépistage des cancers peuvent être réalisés, sauf symptômes COVID-19 et personnes en isolement ou en quatorzaine du fait d’un cas contact, dans le strict respect des gestes barrières et des consignes de sécurité ;
- il est recommandé de consulter son médecin traitant ou professionnel de santé assurant habituellement son suivi devant tout signe alarmant ou inquiétant ;
- il est nécessaire d’effectuer les examens recommandés par son professionnel de santé après un dépistage anormal ou positif afin de ne pas retarder la prise en charge, ;
- un nouveau kit de dépistage CCR peut être fourni par le médecin ou adressé sur demande en cas de test périmé ;
- les personnes qui ont déjà fait un test qui n’a pas pu être analysé par le laboratoire recevront un nouveau kit à domicile ;
- les secondes lectures des mammographies sont traitées progressivement (nous vous remercions de votre compréhension pour les probables retards);
- les courriers d'invitation reprennent progressivement.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter le site de l'Institut National du Cancer https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister  

L'équipe du CRCDC-CVL est également à votre disposition pour toute question concernant les programmes de dépistage des cancers.

Prenez soin de vous.

  • 37, Julie BOYARD

CONFÉRENCE-DÉBAT

 Vaccin et dépistage du cancer du col de l’utérus :
enjeux et controverses 

Jeudi 11 juin 2015 à 18h30
Hôtel de ville de Tours
Salle des mariages

Entrée libre et gratuite

Quelles sont les dernières données de pharmacovigilance
pour la vaccination anti-papillomavirus (HPV)?

La vaccination et le dépistage par frottis cervico-utérin sont ils efficaces ?

Pour répondre à ces questions, cette conférence réunira :
- le Pr. Hélène Sancho-Garnier (Professeur de Santé Publique, Directrice scientifique, Epidaure),
- le Dr. Jérôme Viguier (Directeur du Pôle Santé publique et Soins, Institut National du Cancer)
- le Dr Zoha Maakaroun-Vermesse (Pédiatre, infectiologue, CHRU de Tours)
- le Dr Alain Fignon (Médecin gynécologue, cancérologue, Clinique de l’Alliance)
- le Dr Somany Sengchanh (Médecin coordonnateur, Centre de Coordination des Dépistages des Cancers).

Cette conférence-débat est organisée par La Ligue contre le cancer acteur de proximité et le Centre de Coordination des Dépistages des Cancers qui s’attachent à informer le grand public et les professionnels de santé de manière claire et objective au vu des données scientifiques.

Chaque année en France, le cancer du col de l’utérus touche 3 000 femmes et est à l’origine de 1 100 décès. Aujourd’hui, 40% des femmes sont peu ou pas dépistées ; or grâce au dépistage par frottis cervico-utérin et à la vaccination, il est possible d’agir précocement contre cette maladie, de la guérir voire à terme de l’éradiquer.

Depuis 2010, l’Indre-et-Loire expérimente un programme de dépistage organisé par frottis cervico-utérin en invitant par courrier les femmes n’ayant pas d’examen connu dans les 3 dernières années.

Les papillomavirus humains (HPV) constituent la cause principale des cancers du col de l’utérus. Il existe une vaccination contre certains types d’HPV responsables de 70% des cancers du col de l’utérus. En France, la vaccination fait régulièrement l’objet de polémiques médiatisées.

 Affiche conférence débat

Ce site internet ne contient pas de publicités. Des cookies sont cependant déposés sur votre ordinateur pour mesurer l'audience de notre site internet.