Covid-19

Bonjour,
Le CRCDC-CVL a repris son activité normale depuis le lundi 11 mai 2020. 
Dans cette phase de déconfinement :
- les tests de dépistage des cancers peuvent être réalisés, sauf symptômes COVID-19 et personnes en isolement ou en quatorzaine du fait d’un cas contact, dans le strict respect des gestes barrières et des consignes de sécurité ;
- il est recommandé de consulter son médecin traitant ou professionnel de santé assurant habituellement son suivi devant tout signe alarmant ou inquiétant ;
- il est nécessaire d’effectuer les examens recommandés par son professionnel de santé après un dépistage anormal ou positif afin de ne pas retarder la prise en charge, ;
- un nouveau kit de dépistage CCR peut être fourni par le médecin ou adressé sur demande en cas de test périmé ;
- les personnes qui ont déjà fait un test qui n’a pas pu être analysé par le laboratoire recevront un nouveau kit à domicile ;
- les secondes lectures des mammographies sont traitées progressivement (nous vous remercions de votre compréhension pour les probables retards);
- les courriers d'invitation reprennent progressivement.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter le site de l'Institut National du Cancer https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister  

L'équipe du CRCDC-CVL est également à votre disposition pour toute question concernant les programmes de dépistage des cancers.

Prenez soin de vous.

  • 37, Blandine LENAIN

Un nouveau dépistage organisé !

Le Ministère des solidarités et de la santé a annoncé récemment la généralisation d’un 3ème programme national de dépistage organisé des cancers en France : le dépistage du cancer du col de l’utérus.
Le Centre de Coordination des Dépistages des Cancers (CCDC) est en charge de la mise en place de ce dépistage pour la région Centre-Val de Loire.
Chaque femme de 25 à 65 ans, n’ayant pas réalisé de frottis du col de l’utérus dans les 3 dernières années, est invitée par courrier par le CCDC à effectuer cet examen en prenant rendez-vous chez le professionnel de santé de leur choix : médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme.

NOUVEAUTÉ ! L’analyse du frottis sera pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, sans avance de frais sur présentation du courrier d’invitation lors de la consultation chez le professionnel réalisant l’examen.

En savoir plus :

 

Pour certains cancers, un dépistage avant l’apparition de symptômes est possible et permet même parfois de détecter et de traiter des lésions précancéreuses. Ce qui signifie des traitements moins lourds et des cancers évités.
Rappelons que près de 3000 cas de cancers du col utérus sont diagnostiqués chaque année et plus de 1100 femmes en meurent. C’est d’ailleurs l’un des seuls cancers pour lequel le pronostic se dégrade en France, avec un taux de survie à 5 ans après le diagnostic en diminution.

Or, grâce à l’association du dépistage par frottis et de la vaccination, il est possible d’agir très précocement contre cette maladie, de la guérir, voire à terme de l’éradiquer.

Si toutes les femmes de 25 à 65 ans étaient régulièrement dépistées, 70 à 90% des cancers du col de l’utérus pourraient être évités.

Ce site internet ne contient pas de publicités. Des cookies sont cependant déposés sur votre ordinateur pour mesurer l'audience de notre site internet et pour le bon fonctionnement des formulaires de contacts.