• Accueil
  • CCDC 37
  • L'Auto-Prélèvement Vaginal (APV)
  • Questions – réponses sur l'APV
  • 37, Julie BOYARD

Questions – réponses sur l'APV

" Qu’est qu’un Auto-Prélèvement Vaginal (APV)? Comment ça se passe ?"

Un APV consiste à récupérer, soi-même, quelques cellules au niveau du vagin à l’aide d’un grand coton-tige (par léger frottement sur les parois du vagin).

 

"Je suis vaccinée, je n'ai donc pas besoin de faire un APV?"

NON. Si vous avez reçu le vaccin Gardasil® ou Cervarix®, le dépistage reste indispensable. En effet, la vaccination contre les HPV est efficace mais ne protège pas à 100% (voir partie « Vaccination »).

 

"Peut-on réaliser un APV pendant une grossesse?"

OUI. Il n'y a aucun risque à effectuer un APV durant une grossesse et en particulier aucun risque d’infection ou de fausse couche.

 

" Je suis ménopausée, je n'ai donc pas besoin de faire un APV ? "

NON. Il est recommandé de faire un test de dépistage du cancer du col de l’utérus jusqu’à 65 ans et de poursuivre le suivi gynécologique même après la ménopause.

 

"J'ai eu une hystérectomie (retrait de l’utérus), je n'ai donc pas besoin de réaliser un APV?"

OUI et NON. Tout dépend du type d'intervention que vous avez eue.
Si le col de l’utérus a été enlevé = hystérectomie totale =>
il n’est plus nécessaire de se faire dépister sauf en cas de suivi spécifique (antécédent de cancer).

Si le col de l'utérus a été conservé = hystérectomie partielle => il faut continuer le dépistage (frottis ou APV).

 

"Je n'ai jamais eu de rapport sexuel, dois-je quand même réaliser un APV ?"

NON. Il n’est pas nécessaire de réaliser un test de dépistage du cancer du col de l’utérus si vous n’avez jamais eu de rapport sexuel dans votre vie.

 

"Je n'ai plus de rapport sexuel, dois-je quand même réaliser un APV ?"

OUI. Même en cas de longues périodes sans rapport sexuel, il faut poursuivre le dépistage tous les trois ans jusqu'à vos 65 ans.

 

"J'ai mes règles en ce moment, puis-je réaliser un APV ?"

NON. Attendez quelques jours après la fin de vos règles avant de faire l’APV.

 

"Dois-je me laver les mains avant de faire mon APV ?"

OUI et NON. Il n’est pas nécessaire de vous laver les mains avant de faire un APV. Le résultat sera tout aussi fiable. Mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez, par mesure d’hygiène.

 

"J’ai peur de mal faire. Est-ce que tourner trois fois le grand coton-tige est suffisant ?"

OUI. Tout à fait, il suffit qu’il y ait un léger frottement entre le bout du coton-tige et les parois de votre vagin Le fait de tourner trois fois le coton-tige est amplement suffisant ; il n’y a pas besoin de faire plus.

 

"J’ai peur de me faire mal. Est-ce douloureux?"

NON. Cela s'apparente à l'insertion d'un tampon hygiénique. Le coton-tige est souple et fin n'entrainant aucune gène lors de son utilisation. De plus vous pouvez ajuster le geste en fonction de votre ressenti.

 

"Dans quel délai limite dois-je expédier l’enveloppe contenant mon APV ?"

L’idéal est de l’envoyer dès que possible. Mais si vous avez oublié ou eu un empêchement, pas d’inquiétude, mais essayez de l’envoyer dans les 7 jours suivants sa réalisation.

 

"Sous quel délai vais-je recevoir le résultat ?"

Le courrier de résultat vous sera envoyé sous une quinzaine de jours.

 

"Quelle est la prise en charge du dépistage par APV ?

Vous n'aurez rien à payer. Le kit de dépistage vous est fourni gratuitement. L’envoi de votre APV au laboratoire est gratuit grâce à l’enveloppe T fournie puis l’analyse est prise en charge à 100%, sans avance de frais.

 

" Que devient mon APV ? Quelle analyse est réalisée ? "

Le prélèvement, l’APV, est analysé en laboratoire pour rechercher la présence d’HPV-HR.

 

"Les HPV-HR, c’est quoi ? "

Les papillomavirus humain (HPV) sont une grande famille de virus dont certains peuvent être à l'origine du cancer du col de l'utérus ; on les appelle les papillomavirus à haut risque (HPV-HR). Une infection à HPV-HR peut conduire au développement de cellules anormales au niveau du col de l’utérus. En l’absence de traitement, ces infections peuvent parfois conduire au cancer du col de l’utérus.

 

" Des Papillomavirus Humains à haut risque (ou HPV-HR) ont été trouvés dans mon APV.
Qu’est-ce que cela sign
ifie? Que faut-il faire ? "

Cela ne signifie pas que vous avez un cancer du col de l’utérus mais que vous êtes porteuse d’HPV-HR.
Dans ce cas, prenez rendez-vous auprès de votre médecin traitant ou gynécologue pour réaliser un frottis dans un délai de 3 mois (de préférence). Cet examen permettra de repérer d’éventuelles lésions du col de l’utérus.

 

" Aucun papillomavirus à haut risque (ou HPV-HR)  n’a été détecté dans mon APV.
Qu’est-ce que ça
signifie ? Que faut-il faire ? "

Ce résultat est rassurant. La qualité du prélèvement envoyé était satisfaisante pour réaliser l'analyse (contrôle réalisé en laboratoire).
Nous vous recommandons de réaliser un dépistage du cancer du col de l’utérus dans 3 ans chez le professionnel de santé de votre choix (médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme).

 

"Quels sont les risques de l’APV ?"

 La réalisation de l’APV est sans douleur et sans risque (notamment infectieux).

 

"L’APV est-il un test de dépistage aussi efficace et fiable que le frottis ? "

OUI. L’APV est un test de dépistage efficace et fiable. De nombreuses études scientifiques à travers le monde l’ont prouvé. Il est même utilisé en routine dans le programme de dépistage organisé du cancer du col de l'utérus aux Pays-Bas. 

 

" Je ne saisis pas bien la différence avec le frottis ?"

Le frottis et l’APV sont deux tests de dépistage efficaces mais la réalisation de ces deux tests est différente :

  • le frottis est réalisé par un professionnel de santé lors d’un examen gynécologique (rendez-vous à prendre auprès d’un médecin généraliste, gynécologue ou sage-femme)
  • l’APV se fait par vous-même, simplement, à votre domicile        

De plus,

  • le frottis prélève des cellules au niveau du col de l’utérus afin de rechercher des cellules anormales
  • l’APV prélève des cellules au niveau du vagin afin de rechercher les HPV qui sont à l’origine des cellules anormales du col de l’utérus. (Les HPV présents dans le vagin le sont également au niveau du col de l’utérus et inversement)

=> L’objectif final de ces deux tests est le même : dépister le cancer du col de l’utérus.

 

" Dans quel cadre réaliser un APV?"

Ce test a été validé par de nombreuses études internationales et est déjà utilisé dans certains pays. Pour le moment en France, l’APV est proposé aux femmes lors d’études pilotes.
Ces études pilotes expérimentent les conditions de mise en place de ce nouveau test en vue de l’utiliser en routine notamment pour les femmes qui ne font pas le frottis.

Si vous n’avez pas reçu de sollicitation (courrier ou SMS) pour recevoir ce kit, nous ne pourrons pas vous le fournir.

 

" Vous n'avez pas trouvé de réponses à vos questions?"

Vous pouvez consulter le site de l'Institut national du cancer www.e-cancer.fr et plus spécifiquement la page https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-du-col-de-l-uterus/Etes-vous-concernee