Covid-19

Bonjour,
Le CRCDC-CVL a repris son activité normale depuis le lundi 11 mai 2020. 
Dans cette phase de déconfinement :
- les tests de dépistage des cancers peuvent être réalisés, sauf symptômes COVID-19 et personnes en isolement ou en quatorzaine du fait d’un cas contact, dans le strict respect des gestes barrières et des consignes de sécurité ;
- il est recommandé de consulter son médecin traitant ou professionnel de santé assurant habituellement son suivi devant tout signe alarmant ou inquiétant ;
- il est nécessaire d’effectuer les examens recommandés par son professionnel de santé après un dépistage anormal ou positif afin de ne pas retarder la prise en charge, ;
- un nouveau kit de dépistage CCR peut être fourni par le médecin ou adressé sur demande en cas de test périmé ;
- les personnes qui ont déjà fait un test qui n’a pas pu être analysé par le laboratoire recevront un nouveau kit à domicile ;
- les secondes lectures des mammographies sont traitées progressivement (nous vous remercions de votre compréhension pour les probables retards);
- les courriers d'invitation reprennent progressivement.

Pour plus d'informations vous pouvez consulter le site de l'Institut National du Cancer https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister  

L'équipe du CRCDC-CVL est également à votre disposition pour toute question concernant les programmes de dépistage des cancers.

Prenez soin de vous.

  • 36, Martine VALETTE

CANCER DU SEIN:QUELQUES BONNES RAISONS DE SE DEPISTER

 

Je ne fais pas le dépistage car :

1/ Je manque de temps, je cours partout et n’ai pas de temps pour ma santé.

Rester en forme

pour continuer à profiter de votre temps mérite bien d’investir quelques heures dans le dépistage pour votre santé.

2/ J’ai peur du résultat : l’idée du cancer me fait peur.

Nous avons toutes peur du cancer,

mais cette peur ne permet pas de l’éviter.

Dans 9 cas sur 10 ,un traitement précoce permet de guérir ce cancer.

3/ Faire une mammographie , ça fait mal.

La mammographie nécessite une pression sur le sein , mais celle-ci est de courte durée ...

et cela en vaut la peine.

4/ Je mène une vie saine, et ne suis pas concernée.

Mener une vie saine, avoir une bonne hygiène de vie, c’est se soucier de sa santé.

Une mammographie de dépistage pourrait rejoindre ces bonnes habitudes de vie !

5/ Je ne ressens aucun symptôme, je suis en pleine forme.

Ce cancer au début est souvent « silencieux » : seul un dépistage régulier permet alors de le détecter et de le prendre en charge précocement.

6/ Je n’ai pas les moyens.

La mammographie est prise en charge à

100% par votre Assurance Maladie sans avance de frais.

7/ Je ne suis plus concernée à mon âge.

Le risque global de cancer augmente avec l’âge,c'est aussi le cas du cancer du sein .

Même après 70 ans , nous restons donc concernées..

8/ Je suis déjà suivie par mon médecin et je n’ai pas confiance aux dispositifs de masse.

Etre suivie , c’est bien !

Cela n’empêche pas d’entrer dans le dépistage organisé : la mammographie peut être réalisée par votre radiologue habituel (si il est agréé) et votre médecin sera informé des résultats.

9/ Je ne peux rien faire contre le cancer.

Il existe de vrais moyens de lutter contre le cancer du sein :

le dépistage et la prise en charge précoce mettent toutes les chances de votre coté.

10/ J’ai bien d’autres priorités.

Lorsque l’on traverse une période difficile , il est important d’être en bonne santé et

de prendre soin de soi.

11/ Je l’ai déjà fait et n’ai pas pensé à le refaire.

Dans le cadre du dépistage organisé, vous serez invitée à passer une mammographie tous les deux ans entre 50 et 74 ans.

Avec cet intervalle de 2 ans , l’on sait que si un cancer se déclare entre 2 mammographies , il aura des chances d’être découvert à un stade peu évolué et traité plus rapidement.

VERIFIEZ

DE QUAND DATE

VOTRE DERNIERE MAMMOGRAPHIE !

 
Ce site internet ne contient pas de publicités. Des cookies sont cependant déposés sur votre ordinateur pour mesurer l'audience de notre site internet.